Toute l'actualité Pokémon

Luttons ensemble contre les scalpers Pokémon

Luttons ensemble contre les scalpers Pokémon

Un mot qui revient souvent en ce moment dans l’univers des cartes Pokémon et qui gâche la vie de nombreux collectionneurs et joueurs. Les scalpers sont de plus en plus nombreux sur le marché du JCC Pokémon et il devient de plus en plus difficile de se procurer les nouveaux produits. Vous l’avez certainement remarqué sur la série Règne de Glace et encore plus sur Évolution Céleste. Des précommandes terminées en quelques minutes sur tous les sites et des rayons dévalisés dans l’heure. Comment lutter contre ces scalpers Pokémon ?

Qu’est-ce qu’un scalper ?

Un scalper est une personne qui cherche à faire de l’argent rapidement sur un produit tendance, dans ce cas-là, les cartes Pokémon. Son but est de vider les stocks d’un site Internet ou d’un magasin le plus rapidement possible et ainsi créer une forte demande sur ces produits pour ensuite les revendre le double ou le triple du prix d’achat.

Actuellement les scalpers utilisent des méthodes de plus en plus poussées pour vider les stocks. Sur Internet, des scalpers utilisent des logiciels programmés automatisés (bot) qui vont automatiquement acheter ou précommander massivement sur les boutiques en ligne proposant des produits Pokémon (displays, tripacks, boosters, coffrets…).

Il y a également les scalpers qui s’attaquent aux magasins et boutiques spécialisées. Seul ou en bande organisée, ils s’organisent afin de vider les stocks dès la mise en rayon des nouveaux produits. Vous les avez peut-être déjà vu devant votre boutique préférée ? Sur le parking le coffre ouvert, et une équipe dans le magasin qui saute sur les produits, prêt à vous tuer pour obtenir la petite ETB Pokémon dans votre panier…

Même si de nombreux sites et magasins commencent à limiter les achats par client, il y a quand même des exceptions et des stocks dévalisés en quelques secondes.

Comment lutter contre les scalpeurs Pokémon ?

En tant que collectionneur ou joueurs Pokémon, le meilleur moyen de lutter contre eux est de ne pas acheter leurs produits. Les scalpeurs sont très présents sur les plateformes de ventes comme Leboncoin, Vinted ou Ebay. Des profils avec de nombreuses annonces sur les derniers produits Pokémon, disponibles en grande quantité et à des prix démentiels.

Quand on rate les précommandes ou les sorties en magasin il est souvent tentant d’acheter sur ces plateformes, mais cela pousse les scalpeurs à continuer leurs business.

Rappelons qu’un display Pokémon en précommande ou récemment sortie tourne aux alentours de 179-199€. Mettre 300 ou 450€ est-ce vraiment raisonnable ? En plus de payer un prix exorbitant, vous allez continuer à engraisser ces petits Grotichon de scalpeurs.

De même pour des boosters à 5.99€ qu’on retrouve en vente à 10 voir 15€ en quelques jours sur Internet. Ne parlons pas des tripacks achetés à 16€, proposés à +30€…

Nous pouvons donc avoir un impact sur ces pratiques, mais cela reste limité. Il y aura toujours des personnes prêtent à payer le double ou le triple un nouveau produit. Ce qui peut avoir un impact colossal sur la chose, ce serait surtout une plus grande production des produits Pokémon destinés à la France et ainsi inonder le marché. La hype Pokémon actuelle mélangée à une faible production de produits entraine ce phénomène et c’est rageant pour tous les fans de licence.

Finalement, que faire contre eux et comment continuer ma collection de cartes Pokémon ?

La solution idéale actuellement est de limiter les achats sur ces produits scalpés. Si on laisse les scalpers des mois avec leurs stocks, ils seront obligés de revoir leurs tarifs et éviter de ne pas vendre à perte.

Pour votre collection de cartes Pokémon, vous tomberez certainement sur quelques produits en magasin lors de leurs sorties (rendez-vous en boutique le jour de sortie ou le lendemain pour avoir une chance de trouver un article). Vous pouvez également vous lancer dans l’achat de cartes Pokémon à l’unité ou des lots de cartes en attendant que la hype se calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.