Toute l'actualité Pokémon

Comment reconnaître une fausse carte Pokémon ?

Comment reconnaître une fausse carte Pokémon ?

Face à la popularité de la licence, les faussaires sont de plus en plus nombreux à mettre des contrefaçons en vente. Plusieurs points vous permettront de les identifier. Nous vous partageons toutes les astuces à connaître pour savoir si une carte Pokémon est fausse.

N’hésitez pas à vous munir d’une carte que vous savez authentique afin de faciliter la comparaison.

Le dos de la carte

Le dos est la première chose à vérifier lorsque l’on cherche à savoir si une carte Pokémon est vraie : c’est l’élément qui est généralement le moins bien imité. Dans la majeure partie des cas, il vous permettra à lui seul d’identifier les fausses cartes.

Commencez par vérifier qu’aucun défaut de couleur n’est présent : à cause d’une mauvaise qualité d’impression, les contrefaçons possèdent souvent un dos plus clair ou plus foncé que les cartes authentiques. Il n’est également pas rare que la Pokéball et son tourbillon soient différents, avec des finitions moins nettes ou une forme altérée. La taille de la bordure est également une bonne indication : elle est souvent trop large sur les fausses cartes. Enfin, pensez à vérifier que le “™” est bien présent après le nom de la licence.

La qualité du carton

Le deuxième point à vérifier lorsque l’on souhaite savoir si une carte Pokémon est fausse est la qualité du carton. Elle sera meilleure et plus régulière sur les exemplaires authentiques. Les contrefaçons donnent souvent l’impression d’avoir été perforées directement sur le carton, ce qui est généralement le cas.

Les fausses cartes Pokémon auront tendance à être plus fines et souples et donc à se déchirer beaucoup plus facilement. Dans certains cas, elles peuvent également être plus épaisses à certains endroits. Les vraies cartes Pokémon auront une tranche bien lisse, tandis que celles de contrefaçon pourront avoir un effet granuleux, avec des petits points blancs pelucheux en surface. Cela s’explique par le fait qu’elles sont conçues à l’aide de procédés de coupe moins précis que ceux utilisés par les imprimeurs officiels.

Sachez également que les cartes Pokémon GX peuvent être repérées grâce à leur texture. Bien spécifique, elle est généralement mal reproduite et absente sur les copies illégales.

Les couleurs

Les fausses cartes Pokémon ont une qualité d’impression moindre. Dans la majorité des cas, elles ont tendance à avoir des couleurs beaucoup plus vives que leurs homologues authentiques, au point où une véritable carte pourrait sembler fade en comparaison.

Cela concerne le dos de la carte, la bordure, le visuel mais également la police et les différents effets. N’hésitez pas à vous munir d’une loupe pour contrôler la présence de variations anormales.

Veillez également à ce qu’il n’y ait aucune erreur de couleurs. Elles peuvent être totalement modifiées (du rouge à la place du jaune par exemple) sur les contrefaçons de plus mauvaise qualité.

La police de caractère

La police des cartes Pokémon est bien spécifique. Il vous faudra veiller à deux points pour savoir si votre exemplaire est authentique : la typographie utilisée et la taille du texte.

En règle générale, les textes présents sur les contrefaçons sont rédigés dans une police de caractère qui se rapproche de celle utilisée sur les cartes Pokémon officielles, mais qui est légèrement différente. Cela se remarque principalement sur les accents et les lettres rondes. Concernant la taille de la police, elle est souvent légèrement plus grande ou plus petite sur les fausses cartes. L’emplacement des caractères peut également être différent sur les exemplaires contrefaits.

Les fautes d’orthographe

Cela peut paraître évident, pourtant ce n’est pas forcément le détail que l’on vérifie en premier lorsque l’on souhaite savoir si une carte Pokémon est contrefaite. Les faussaires vérifient rarement les textes avant impression, ce qui n’est pas le cas chez les fabricants homologués où des relecteurs sont rémunérés pour vérifier qu’aucune coquille ne s’est glissée dans la maquette finale.

Des fautes d’orthographe peuvent être présentes au niveau des attaques et de leur description, mais également du nom du Pokémon ou de celui de l’illustrateur. L’une des erreurs les plus fréquentes est l’oubli de l’accent sur le “e” de Pokémon. Pensez également à vérifier que le n° du Pokémon et ses caractéristiques ne contiennent pas d’erreur. Enfin, veillez à ce qu’aucune inscription ne soit manquante.

Les symboles d’Énergie

Les symboles Énergie sont également une bonne piste à vérifier pour savoir si une carte Pokémon est fausse. Vérifiez ceux présents en haut de la carte, qui indiquent le type de la créature, ainsi que ceux situés au niveau des attaques, des forces et des faiblesses. Sur les cartes contrefaites, ils peuvent être mal alignés, positionnés au mauvais endroit, de taille incorrecte, de forme irrégulière, voire, dans les pires des cas, totalement absents.

Pensez également à vérifier que les symboles Énergie présents sur la carte sont les bons. Il n’est pas rare de voir des erreurs grossières sur une fausse carte Pokémon, comme une Énergie électrique sur un Dracaufeu par exemple.

L’effet holographique

Les cartes Pokémon holographiques sont plus rares que leur version “traditionnelle”. Elles ont donc plus de risques d’être contrefaites. La première chose à vérifier est que votre carte brillante existe bien : si aucune version holographique n’a été imprimée par la licence officielle, aucun doute à avoir, vous êtes en présence d’un faux.

Il vous faudra également inspecter la qualité de l’impression. Le motif de la feuille holographique n’est pas la même sur toutes les cartes et des erreurs peuvent se glisser sur les fausses cartes Pokémon. À titre d’exemple, si un effet flocons de neige est présent sur votre carte Dracaufeu, vous êtes en présence d’un faux. Le positionnement de l’effet holographique doit également être correct, ainsi que sa texture.

Les fausses alertes

Certaines cartes Pokémon authentiques possèdent des caractéristiques différentes de l’accoutumée, mais ne sont pas pour autant fausses. De nombreuses cartes promotionnelles disposent par exemple d’une image holographique plus large que la normale. Notons également qu’au Japon, le dos est différent de celui que nous connaissons.

Dans certains cas rares, il existe également des erreurs d’impressions (misprint) ou de découpe (miscut) sur les exemplaires authentiques. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils augmenteront la valeur de votre carte. Certains collectionneurs sont d’ailleurs spécialisés dans les cartes qui possèdent des défauts !

Comment éviter d’acheter une fausse carte Pokémon ?

Plusieurs astuces vous éviteront d’acheter des fausses cartes Pokémon. Pour les cartes neuves, vérifiez que les coffrets ou displays sont emballés avec du film étirable officiel imprimé aux motifs de Pokéballs (ou du logo Wizards sur les anciennes séries). Pour les boosters, pensez à contrôler la qualité de l’emballage et du scellage.

Dans le cas où vous souhaiteriez acheter des cartes Pokémon à l’unité et de seconde main à un particulier, demandez un maximum de photos et d’informations avant de finaliser votre achat, d’autant plus si vous ne pouvez pas l’effectuer en main propre.

Reconnaître facilement une fausse carte Pokémon sur Internet

Voici quelques exemples type, des lots de cartes Pokémon fake qu’on trouve sur Internet. Si vous voyez ce genre de photos sur un site ou une annonce, fuyez ! (Prenez le temps de signaler l’annonce)

Fausses cartes Pokémon GX, Vmax et Secrètes

Les cartes proxy sont surtout très nombreuses sur les types GX, Secrètes, Vmax et EX. Sur de nombreux sites vous trouverez des lots de ces cartes très rares par 10, 20 ou 50 à un prix incroyable. Sur ce type de carte, le contrefaçon est facile à détecter. On retrouve un arc-en-ciel vertical sur la carte, une texture toute lisse et un fort contraste. Il est presque impossible de lire les informations sur la carte et les reflets sont identiques sur toutes les cartes.

Quand vous voyez un vendeur ou un site proposez ce genre de lots, prenez quelques secondes pour signaler l’annonce ou le membre pour vente de produits de contrefaçon. Les fausses cartes Pokémon sont un fléau et nous devons tous agir contre cette pollution.

De manière générale, méfiez-vous des prix trop alléchants. Si ce dernier est largement inférieur à la côte, vous êtes probablement face à une contrefaçon. Privilégiez les cartes Pokémon certifiées pour les exemplaires les plus rares et onéreux, pour lesquels aucun doute ne subsiste quant à leur authenticité.

Enfin, évitez au maximum certains sites de vente en ligne, comme Amazon, Aliexpress ou Wish qui sont les plateformes privilégiées des faussaires. Préférez les sites de revente sécurisés comme notre boutique PokeGourou ! Vous y trouverez des cartes Pokémon à l’unité, des lots de cartes, des cartes gradées ou encore des decks à thème. Un moyen sûr pour compléter sa collection de cartes Pokémon. Sur Pokegourou, vous êtes sûr d’obtenir des cartes Pokémon officielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *